Ensemble pour la commémoration de l'Armistice du 11 novembre

C’était il y a 100 ans : le 11 novembre 1918, à 5h15, l’Armistice est signé à Rethondes, dans un wagon au coeur de la forêt de Compiègne. Pour l’ensemble des français, ce traité signe la fin des combats et donne lieu à des célébrations à travers tout le pays. Bien que la fin de la guerre ne sera réellement signée de façon officielle que le 28 juin 1919 à Versailles, l’Armistice est synonyme pour tous d’un retour à la paix. Cent ans plus tard, il reste dans les mémoires comme un moment de libération et de joie, sans pour autant faire oublier les vies perdues ni les souffrances endurées.

Virginie Carolo, Maire de la Ville de Port-Jérôme-sur-Seine et de la commune déléguée de Notre-Dame-de-Gravenchon, et les élus de Notre-Dame-de-Gravenchon, commune déléguée de Port-Jérôme-sur-Seine, et les Associations d'Anciens Combattants invitent tous les habitants, les adhérents et sympathisants des associations, le dimanche 11 novembre, pour commémorer ensemble le Centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre 1914-1918.

Au programme de cet événement historique national :

  •      11h15 : dépôt de gerbes au cimetière situé rue Edmond-de-Lillers,
  •      11h45 : départ de l’Eglise pour la cérémonie et le dépôt gerbes au Monument aux Morts,
  •      12h : vin d'honneur au Boulodrome, rue Edmond-de-Lillers, où la chorale gravenchonnaise du Colombier de l’AGAM interprétera des chants commémoratifs. Les Enfants du conseil municipal des enfants chanteront en cœur avec les anciens combattants pour clôturer le discours du Maire, Virginie Carolo.

Par la suite, à 13h, comme le veut la tradition, les Anciens Combattants seront invités à se rendre à la salle de l’Escale pour célébrer cette commémoration autour d’un repas. Chaque année, les Villes de Lillebonne et de Port-Jérôme-sur-Seine travaillent ensemble pour accueillir tour à tour le repas des Anciens Combattants. «  C’est un réel plaisir de pouvoir travailler en équipe, en transversalité sur cette action, car même si nos Villes sont différentes, l’Histoire est commune à chacun » comme l’expliquera Virginie Carolo, Maire, lors de son discours d’ouverture pour ce repas.