A propos du site        Imprimer        Accueil   

Mon Gravenchon


MonGravenchon > Ma ville au quotidien > 1914-1918 / Georges Raoul PATIN

1914-1918 / Georges Raoul PATIN

La famille PATIN est originaire de l’Eure elle arrive à Notre-dame de Gravenchon peu après la révolution. Certaines branches sont présentes à Notre-dame de Gravenchon depuis deux siècles. Dans les familles alliées nous y retrouvons aussi des MIEU, GOSSE, MINARD, SIMEON des LENOTRE, LECOURTOIS originaire de Gravenchon ou des communes voisines. Parmi tous les Patins présents à ND de Gravenchon, un fait parti des victimes de la guerre 1914-1918 et se retrouve ainsi inscrit au monument aux morts de Notre-Dame-De-Gravenchon. Georges Raoul PATIN. Il voit le jour le 18 mars 1891, fils de Ferdinand Edouard gardien d’herbage et de GOSSE Clementine Virginie tisserande. Georges est le sixième enfant d’une fratrie de 11 frères et sœurs. En 1906, c’est son cousin Julien Georges qui est maréchal-ferrant. Lui, est journalier chez CARON-LELOUP. Georges passe le conseille de révision à l’âge de 20 ans, il est à cette date journalier, mesure 1,70 m, les yeux bleus et clair et les cheveux châtains. Comme beaucoup de jeunes gens de son âge, il a un degré d’instruction primaire. A l’issu de ce conseil il est incorporé au 24 régiment d’infanterie à compté du 10 octobre 1912. Sur la fratrie PATIN deux garçons décèdent en bas âge. Sur les quatre autres frères au moins trois de participent à la grande guerre. Seul Georges va y laisser sa vie. Sa carrière militaire est très courte et peu documentée. Il disparaît le 28 août 1914 à Auxigny dans l’Aisne, soit moins de deux ans après son incorporation. Sur avis du 18 juillet 1917 notifié en mairie il est déclaré mort pour la France




Francis Paillette

<< Article précédent  Article suivant >>